Le vert de l'espoir

On ne va pas vous raconter des salades. 
On fait le poireau comme tout le monde en espérant que ce n’est pas encore la fin des haricots et que les carottes ne sont pas tout à fait cuites. 
Pour mettre du beurre dans les épinards et pour ne pas faire chou blanc, on coupe la poire en deux, on se met en rang d’oignons et on protège nos cœurs d’artichauts. 
Faut pas se prendre le chou, mais appuyer sur le champignon, garder la pêche et avoir la banane. 

Ramène ta fraise et viens voir cette farandole de légumes Förmïcänesque !





L' Avenir

 

L'avenir n'est pas ce qui va arriver, mais ce que nous allons faire. 

Henri Bergson


Nous voilà encore une fois à l'arrêt comme la culture et les théâtres qui sont fermés pour ce deuxième confinement. 

Avec nos doutes et nos inquiétudes pour l'Avenir, toute la troupe des Förmïcä est mobilisée pour rester vivant, debout et faire la part belle aux rires et à la poésie malgré les cris du monde et l'horizon incertain. 

Notre première pensée va au Théâtre Instant T et à son équipe pour cette 2ème fermeture forcée. 

Et puis on s'organise, on s'adapte, on revient vers vous dès que possible. 

Nous ne savons pas ce qui va arriver pour les prochains mois mais nous travaillons à ce que nous allons faire. 



Qui dit que le rire n'est pas une affaire sérieuse ?



Séance de travail à la table pour la reprise du spectacle 
LA JETEE 475 DE LA BAIE DU LAC  "Nouvelle version" prévu en février 2021.

Et après ?


Après un début de printemps dans un petit théâtre de la Croix Rousse rempli d'applaudissements et de rires pour la fête à Guy,
Après une mise au placard ou confinement qui nous ait tombé dessus,
Après des projets à distance et par écran interposé,
Après une fin de saison annulée à cause d'un virus,
Après des retrouvailles d'été masqués,
Après une mise au vert indispensable pour que les corps et les coeurs s'en remettent,
...
Nous préparons la rentrée des Förmïcä,
prêts à affronter une drôle de saison, 
à faire face aux rebondissements de l'actualité, 
à défendre le rire et l'humain malgré toutes les bourrasques, 
à oser reprendre notre spectacle 2018 "La Jetée 475 de la baie du lac" qui parle d'un monde sans contact, précurseur et visionnaire malgré nous, 
à coûte que coûte, avec précautions et sérieux, reprendre le chemin des plateaux de répétitions 
à retrouver le public dans un théâtre, dans la rue, partout où les humains voudront à nouveau se rencontrer. 

Alors à bientôt !